Le PAM lance une collecte de fonds pour sauver un programme d'aide pour les réfugiés syriens

3 décembre 2014

Deux jours après l'annonce de la suspension d'une partie de l'aide alimentaire à 1,7 million de réfugiés syriens en raison du manque d'argent, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé mercredi une campagne de collecte de fonds auprès du grand public pour permettre de continuer ce programme de distribution de bons d'achat de nourriture.

« Même un dollar peut faire une différence. Nous disons aux gens que pour eux, ce n'est qu'un dollar, pour eux (les réfugiés), c'est une bouée de sauvetage », a déclaré la Directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin, dans un communiqué de presse.

Lundi, le PAM avait annoncé que faute d'argent, il était contraint de suspendre un programme de distribution de bons alimentaires à près de 1,7 million de réfugiés syriens démunis en Jordanie, Liban, Turquie, Iraq et Egypte.

Les réfugiés utilisent ces bons d'achat pour se procurer des denrées alimentaires dans les magasins locaux. Sans ces bons d'achat, de nombreuses familles n'auront pas les moyens de satisfaire leurs besoins alimentaires, ce qui aurait des conséquences dramatiques pour elles et pour les communautés qui les accueillent.

La campagne de mobilisation de fonds se déroulera sur 72 heures et l'objectif annoncé est de collecter 64 millions de dollars pour assurer la poursuite du programme durant le mois de décembre.

Pour contribuer, le PAM invite chacun à se rendre sur le site consacré à la campagne. L'agence onusienne a également exhorté les donateurs à changer leurs images de profil sur les médias sociaux tels que Twitter et Facebook et utiliser le slogan de la campagne « 1 dollar pour les réfugiés syriens ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : le PAM suspend un programme d'aide alimentaire pour des réfugiés faute de moyens

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé lundi que faute de moyens financiers, il a été forcé de suspendre un programme d'aide alimentaire destiné à plus de 1,7 millions de réfugiés syriens dans les pays voisins.