Kenya : l'ONU condamne une attaque meurtrière dans la ville de Mandera

2 décembre 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mardi une attaque contre des civils à Mandera, dans le nord-est du Kenya, qui aurait tué au moins trente-six personnes.

« M. Ban a présenté ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au peuple et au gouvernement du Kenya », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

Le chef de l'ONU a appelé les autorités kenyanes à tout faire pour appréhender au plus vite les auteurs de l'attaque et de les traduire en justice.

Il a également réaffirmé le soutien des Nations Unies aux efforts du Kenya pour combattre le terrorisme et pour assurer la sécurité de la population conformément au droit international et aux obligations du Kenya en matière de respect des droits de l'homme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU condamne un attentat meurtrier à Mandera, au Kenya

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné une attaque terroriste qui a visé samedi un bus à Mandera, au Kenya, et a causé la mort d'au moins 28 personnes.