La chef de l'humanitaire de l'ONU Valerie Amos va quitter son poste

26 novembre 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé mercredi que la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, l'avait informé de sa décision de quitter son poste.

M. Ban lui a exprimé sa gratitude pour son travail à la tête de l'humanitaire des Nations Unies.

« Sa grande expérience, son leadership et son travail en partenariat avec les dirigeants de la communauté humanitaire ont permis de trouver des solutions pour les personnes qui sont confrontées aux pires expériences de leur vie », a dit le chef de l'ONU dans une déclaration à la presse.

« Mme Amos a inlassablement plaidé en faveur de personnes dans le monde touchées par des catastrophes et des conflits. Pour elle, les gens ont toujours été la priorité. Elle a également travaillé en étroite collaboration avec les travailleurs humanitaires qui risquent souvent leur vie pour servir les gens qui en ont le plus besoin », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a également noté qu'à un moment où le système humanitaire est particulièrement sous pression, Mme Amos a également dirigé les préparatifs du Sommet humanitaire mondial qui se déroulera en 2016 et qui permettra d'identifier de nouvelles façons de répondre aux besoins humanitaires dans notre monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : malgré les progrès enregistrés, l'aide humanitaire n'est pas suffisante, selon Amos

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en Syrie, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a déclaré mardi que malgré les progrès réalisés dans l'acheminement de l'aide humanitaire, celle-ci ne suffisait pas encore à répondre aux besoins.