RDC : le Conseil de sécurité condamne les massacres de civils dans la région de Beni

26 novembre 2014

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné mardi soir les massacres perpétrés contre des civils le 20 novembre près de la ville de Beni au Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Suite à ces attaques, le nombre de civils tués dans cette région depuis la mi-octobre s'élève à plus de 200.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont également condamné les attaques ayant visé des Casques bleus de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) et ils ont souligné qu'ils ne tolèreront aucune action visant à porter atteinte à la capacité de la MONUSCO de mettre en œuvre son mandat et que les responsables de ces attaques doivent être appréhendés et traduits en justice.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé le gouvernement de la République démocratique du Congo à travailler avec la MONUSCO pour combattre ceux qui menacent la paix et la sécurité des civils.

Dans la déclaration, le Conseil de sécurité réitère la nécessité de neutraliser le groupe armé des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), et il a renouvelé son soutien à la mission onusienne.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes.

De son côté, l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit, qui a effectué une visite en République du Congo du 24 au 26 novembre, a rencontré le Président de ce pays, Denis Sassou Nguesso, à Brazzaville pour discuter de la situation politique et sécuritaire dans la région des Grands Lacs.

Le Président et l'Envoyé spécial ont souligné la nécessité de poursuivre les efforts pour promouvoir la confiance, la sécurité et la coopération entre les Etats de la région. Ils ont également souligné la nécessité de neutraliser tous les groupes armés présents dans la région.

« La neutralisation de tous les groupes armés y compris les FDLR ainsi que la restauration d'un climat de confiance entre les pays de la région exigeront des efforts soutenus par toutes les parties concernées », a déclaré M. Djinnit dans un communiqué de presse.

Mr Djinnit a par ailleurs rendu hommage au Président Sassou Nguesso en sa qualité de Médiateur pour la République centrafricaine pour ses efforts et ceux de ses pairs de la région visant à promouvoir une solution durable à la crise dans ce pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : l'envoyé de l'ONU Djinnit condamne la multiplication de massacres dans la région de Beni

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Saïd Djiniit, s'est dit lundi profondément préoccupé par la multiplication des incidents et des massacres à Beni, en République démocratique du Congo, qui ont coûté la vie à plus d'une centaine de civils, principalement des femmes et des enfants, au cours des dernières semaines.