Iraq : le HCR apporte une aide d'urgence aux déplacés pour affronter le froid hivernal

21 novembre 2014

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé vendredi un accroissement des efforts en faveur des personnes déplacées en Iraq pour les aider à mieux faire face au froid hivernal. Jeudi un premier vol a atterri au Kurdistan avec des fournitures destinées à atténuer l'impact du froid.

Le premier des sept vols prévus en provenance du Pakistan a atterri à l'aéroport international d'Erbil dans la nuit de jeudi à vendredi, portant 3.600 kits d'isolation des tentes, qui comprennent un sol en polystyrène et une isolation des parois en fibre. Les six autres vols devront arriver avant le 12 décembre, apportant un total de 25.000 kits d'isolation en provenance de la ville de Lahore.

« Nous sommes engagés dans une course contre la montre », a affirmé le Directeur régional du HCR pour le Moyen-Orient, Amin Awad, dans un communiqué de presse. « Avec les températures qui chutent dans tout le pays, nous devons apporter au plus vite cette aide essentielle au personnes déplacées les plus vulnérables immédiatement ».

Selon les données du HCR, près de 2 millions d'Iraquiens ont été déplacés depuis janvier. Plus de 60.000 personnes vivent maintenant dans des tentes dans huit camps, et de nouveaux camps sont en construction pour abriter plus de 300.000 autres. Au moins 700.000 personnes vivent dans des bâtiments inachevés ou abandonnés, dans des écoles, des centres religieux, et même dans des parcs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : les conditions humanitaires continuent de se détériorer, prévient l'ONU

A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à l'Iraq, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a souligné mardi que les conditions humanitaires dans ce pays continuaient de se détériorer avec 5,2 millions de personnes ayant besoin d'assistance.