Le PAM veut fournir des fourneaux sûrs et propres à 10 millions de personnes d'ici à 2020

21 novembre 2014

Dans le cadre des efforts pour éliminer la faim dans le monde, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé vendredi qu'il allait aider 10 millions de personnes d'ici à 2020 à préparer en toute sécurité la nourriture qu'il leur fournit.

L'agence onusienne a fait cette annonce lors du « Sommet sur les fourneaux de l'avenir » qui s'est déroulé à New York.

« Les programmes d'assistance alimentaire du PAM prévoient une série d'activités pour lutter contre les risques encourus par les personnes lorsqu'elles ramassent du bois et préparent les aliments, et pour atténuer les effets sur un environnement déjà fragile. Ceci est une façon durable d'arriver à un monde où la faim est éliminée », a déclaré la Directrice exécutive adjointe du PAM, Manoj Juneja, lors de ce sommet.

Grâce au projet SAFE (Accès sûr aux combustibles et à l'énergie), le PAM aide les femmes avec des poêles économes en combustible et des opportunités de gagner leur vie. Le PAM rappelle que beaucoup de femmes passent des heures à parcourir de longues distances pour ramasser du bois, risquant de se faire attaquer et d'être victimes de violence sexuelle. Les poêles économes en combustible leur permettent de faire cuire correctement la nourriture sans compromettre l'environnement ou leur sécurité personnelle.

À ce jour, le PAM a atteint environ 2,8 millions de personnes dans le cadre de ce projet SAFE, au Burundi, en Éthiopie, en Haïti, au Kenya, au Sri Lanka, au Soudan et en Ouganda.

Le Sommet, organisé par l'Alliance mondiale pour les fourneaux propres, a réuni des entreprises, des agences des Nations Unies, des fondations et des investisseurs dans le but d'obtenir des engagements financiers et en nature en faveur de ce type de fourneaux.

Pour arriver à atteindre 10 millions de personnes d'ici à 2010, le PAM a indiqué avoir besoin de 20 millions de dollars. La mise en œuvre des activités dépendra des fonds disponibles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Faute de moyens financiers, le PAM est contraint de réduire les rations alimentaires des refugiés au Kenya

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué vendredi qu'à cause d'un manque de financement, il a été contraint de réduire les rations alimentaires de près d'un demi-million de réfugiés, venant principalement de Somalie et du Soudan du Sud, et vivant dans les camps de Dadaab et Kakuma situés dans des régions isolées du nord du Kenya.