L'UNICEF appelle à se servir de solutions innovantes pour aider les enfants les plus défavorisés

20 novembre 2014

A l'occasion du 25ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a appelé jeudi les gouvernements, les professionnels du développement, les entreprises, les militants et les communautés à travailler ensemble pour faire émerger de nouvelles idées afin de faire face aux problèmes les plus urgents auxquels sont confrontés les enfants.

Dans un rapport intitulé « La Situation des enfants dans le monde – Réimaginer l'avenir, l'innovation pour chaque enfant », l'agence onusienne appelle à trouver de nouveaux moyens pour transposer à plus grande échelle les innovations locales les plus prometteuses.

« Les inégalités existent depuis la nuit des temps, mais l'innovation aussi – et elle a toujours permis de faire progresser l'humanité, » a affirmé le Directeur général de l'UNICEF, Anthony Lake. « Dans un monde plus connecté que jamais, les solutions locales peuvent avoir un impact mondial – et bénéficier, dans tous les pays, aux enfants encore confrontés chaque jour aux inégalités et à l'injustice. »

« Pour que l'innovation bénéficie à chaque enfant, nous devons être plus innovants – en repensant la manière dont nous faisons émerger et alimentons de nouvelles idées pour régler les problèmes les plus anciens », a-t-il ajouté.

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Convention relative aux droits de l'enfant en 1989. Depuis, d'importants progrès ont été réalisés pour faire avancer les droits de l'enfant – avec notamment une réduction considérable du nombre de décès d'enfants avant l'âge de cinq ans et un accès accru à l'éducation et à l'eau salubre.

Néanmoins, les droits de millions d'enfants sont violés chaque jour, les 20% d'enfants les plus démunis du monde courent deux fois plus de risques que les 25% les plus riches de mourir avant leur cinquième anniversaire, près d'un enfant sur quatre dans les pays les moins avancés travaille, et des millions d'enfants sont régulièrement victimes de discrimination, de violences physiques et sexuelles, de maltraitance et de négligence.

Selon le rapport de l'UNICEF, des innovations telles que les sels de réhydratation orale ou les aliments thérapeutiques prêts à l'emploi ont permis des changements radicaux dans la vie de millions d'enfants au cours des 25 dernières années.

Le rapport cite des innovations développées dans divers pays. Il mentionne notamment l'« Oreille solaire », le premier chargeur de batterie rechargeable pour appareil auditif dans le monde, développé pour répondre aux besoins de communautés sans accès permanent à l'électricité; il peut être chargé grâce à l'énergie solaire, aux lumières domestiques, ou à un téléphone portable.

L'UNICEF cite aussi les écoles flottantes, qui permettent un accès à l'éducation toute l'année aux enfants vivant dans des régions exposées aux inondations au Bangladesh, et Vibrasor, un appareil inventé par deux adolescentes en Colombie, pour aider les personnes atteintes de troubles auditifs à se déplacer en sécurité en milieu urbain à forte fréquentation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.