A Madagascar, le PAM se prépare à la saison cyclonique

11 novembre 2014

Dans le cadre de son assistance aux communautés en insécurité alimentaire due aux aléas climatiques à Madagascar, le Programme alimentaire mondial (PAM) a intensifié sa préparation à la prochaine saison cyclonique dans cette île de l'Océan indien.

Madagascar est le quatrième pays au monde présentant le taux de malnutrition chronique le plus élevé, avec quatre millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire. A travers ses activités, le PAM a pour objectif de venir en aide à un million de personnes.

« Ces activités sont rendues possibles grâce à l'appui continu de la Suisse », a souligné l'agence onusienne.

Une contribution financière de 1,1 million de dollars de la Suisse au programme de secours et de redressement permet au PAM et à ses partenaires de mettre en place des activités de vivres-contre-actifs dans le sud et sud-est de Madagascar.

Par ailleurs, avec l'appui de deux experts suisses, le PAM renforce son assistance à travers les transferts monétaires par téléphonie mobile, utilisés lorsque les denrées alimentaires sont disponibles sur les marchés et que les ménages n'ont pas les moyens de les acheter. Cette forme d'assistance permet aux communautés de diversifier leur alimentation. Ces activités contribuent à augmenter les revenus des ménages bénéficiaires, à accroître leur production et à améliorer leur état sanitaire et nutritionnel.

« Nous sommes reconnaissants envers cet appui de la Suisse qui contribue à éviter une dégradation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés », a déclaré Willem van Milink, Représentant du PAM à Madagascar.

Ainsi, près de 66.500 personnes issues de ménages très vulnérables bénéficient de ce soutien en participant à des activités de réhabilitation d'infrastructures agricoles telles que la construction de barrages de rétention d'eau, la réhabilitation de canaux d'irrigation, la construction ou la réhabilitation des mares pour pouvoir stocker de l'eau, la construction de bassins de captage pour les cultures maraîchères, ainsi que le reboisement. Chaque participant reçoit en contrepartie une ration familiale visant à répondre aux besoins alimentaires et améliorer la sécurité alimentaire, ou de l'argent contribuant à varier la consommation alimentaire de son propre ménage.

D'autre part, l'appui de la Suisse a permis au PAM de disposer, de juin 2013 à juin 2014, d'un membre du Corps suisse d'aide humanitaire pour appuyer l'élaboration d'une carte de Madagascar. Cette carte, qui a pour but d'évaluer la capacité logistique nationale à faire face à la prochaine saison cyclonique, recense les différents types d'infrastructures logistiques qui pourraient être utilisées par les acteurs humanitaires.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Madagascar : l'ONU rejette la remise en cause de la légitimité des institutions par l'ex-Président Ravalomanana

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a pris acte du retour à Madagascar de l'ancien Président Marc Ravalomanana le 13 octobre et a rejeté les propos remettant en cause la légitimité des institutions issues des récentes élections, que M. Ravalomanana a tenus lors de sa conférence de presse.