Abyei : le PAM distribue de l'aide dans le nord de la région pour la première fois en trois ans

30 octobre 2014

Pour la première fois depuis mai 2011, le Programme alimentaire mondial (PAM) au Soudan a commencé cette semaine la distribution d'une aide alimentaire vitale pour les communautés vulnérables dans le nord de la région d'Abyei, un territoire disputé entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Une ration alimentaire d'un mois doit être distribuée à plus de 15.000 personnes dans le besoin dans cinq endroits de la région. La distribution, qui a commencé lundi et a atteint plus de 7.900 personnes jusqu'à présent, devait se poursuivre les jours suivants, a précisé le PAM dans un communiqué de presse.

Les résultats d'une évaluation rapide, en juin, sur la situation alimentaire et nutritionnelle dans dix secteurs au nord-est de la ville d'Abyei indiquent que la sécurité alimentaire des communautés vivant dans ces secteurs reste fragile à la suite de trois mauvaises récoltes consécutives. L'évaluation montre également que 8,4% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition modérée et qu'un taux de malnutrition aiguë élevé - 11,4% - persiste chez les femmes enceintes et les mères allaitantes.

« Alors que le PAM au Soudan du Sud a fourni une assistance à d'autres zones de la région d'Abyei au cours des dernières années, l'évaluation récente nous a permis d'identifier les besoins humanitaires et les lacunes dans des endroits qui n'étaient pas pris en charge et auxquels on doit répondre à la fois sur le court et le long terme », a déclaré le directeur du PAM dans le pays, Adnan Khan.

Il y a des projets pour soutenir les activités de subsistance qui contribueront à accroître la production agricole et améliorer les systèmes de gestion de l'eau à travers la création de capacités communautaires tels que les systèmes de récupération des eaux de pluies, appelés haffirs, et des barrages. Des programmes de nutrition destinés à empêcher une nouvelle détérioration de l'état nutritionnel des jeunes enfants et de leurs mères seront également mises en œuvre.

« Au-delà de la fourniture d'une assistance alimentaire vitale, nous cherchons aussi des solutions durables qui permettront d'améliorer la sécurité alimentaire et la situation nutritionnelle des personnes vulnérables vivant dans ces zones », a déclaré M. Khan. « Le PAM est reconnaissant de l'aide que le Comité de suivi conjoint d'Abyei, la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei, la Commission de l'aide humanitaire et le gouvernement nous ont donnée, ce qui nous a permis de procéder à l'évaluation, la livraison et la distribution de l'aide alimentaire. Nous allons continuer à compter sur leur soutien lorsque nous commencerons à mettre en œuvre d'autres activités dans un avenir proche. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan et Soudan du Sud : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la force de l'ONU pour Abyei

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a décidé mardi de proroger jusqu'au 28 février 2015, le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA), chargée notamment de contrôler cette zone frontalière entre le Soudan et le Soudan du Sud et d'y protéger civils et travailleurs humanitaires.