RDC : l'ONU félicite le Dr Denis Mukwege, lauréat du Prix Sakharov 2014

22 octobre 2014

Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a félicité mercredi le gynécologue et spécialiste des soins aux femmes victimes de viol, Denis Mukwege, qui a reçu le Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2014.

« Je me réjouis de l'honneur fait au Docteur Denis Mukwege, cette récompense permet de mettre en lumière son infatigable et irremplaçable combat contre les violences sexuelles faites aux femmes, aux enfants et aux hommes en République démocratique du Congo », a affirmé M. Kobler dans un communiqué de presse.

Le Prix Sakharov est décerné chaque année par le Parlement européen depuis 1988. Il récompense des personnalités exceptionnelles qui luttent contre l'intolérance, le fanatisme et l'oppression. À l'instar d'Andreï Sakharov, les lauréats du Prix Sakharov témoignent combien il faut de courage pour défendre les droits de l'homme et la liberté d'expression.

« Ce prix souligne l'engagement de la communauté internationale pour soutenir la paix et la sécurité à la RDC. C'est aussi un message adressé aux groupes armés et à tous les individus qui continuent à martyriser les populations congolaises. Ces violences doivent prendre fin. Avec des héros comme le Docteur Denis Mukwege, nous y parviendrons », a souligné M. Kobler.

L'hôpital Panzi au Sud Kivu, créé par le Docteur Mukwenge et dans lequel il opère depuis plus de 15 ans est reconnu dans le monde entier pour la prise en charge des victimes de violences sexuelles.

Selon le chef de la MONUSCO, le Prix Sakharov honore l'œuvre colossale et importante du Dr. Mukwege, avocat infatigable de la cause des femmes, et qui est engagé depuis près d'une décennie dans ce combat.

Ce prix a été annoncé alors que la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) a renforcé sa sécurité après plusieurs attaques contre ses bases dans le Nord-Kivu, dans l'est du pays.

Selon la Mission, les forces congolaises et les troupes de la mission sont intervenues mercredi matin pour disperser une foule jetant des pierres contre les locaux de la MONUSCO à l'aéroport de Mavivi dans le territoire de Beni. Lors d'un autre incident mardi, 12 employés de l'ONU ont dû être évacués.

En outre, une patrouille conjointe des forces congolaises (FARDC) et de la MONUSCO a été bloquée mardi par un grand groupe de civils armés près de Mbau. Deux civils auraient été tués et un autre blessé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En RDC, Robinson insiste sur la mise en œuvre de projets ayant un impact positif sur les gens

Alors qu'elle se trouvait mardi dans la ville de Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo, l'Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, a souligné la nécessité de mettre davantage l'accent sur des projets de développement qui auront un impact positif sur la vie des populations.