Centrafrique : le Conseil de sécurité proroge l'opération de l'UE jusqu'au 15 mars 2015

21 octobre 2014

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mardi une résolution dans laquelle il proroge jusqu'au 15 mars 2015 l'autorisation donnée à l'opération de l'Union européenne qui est actuellement déployée en République centrafricaine.

Dans sa résolution, le Conseil précise avoir pris cette décision alors que « la situation en République centrafricaine continue de constituer une menace contre la paix et la sécurité internationales. »

Cette prorogation de l'autorisation donnée à la force de l'Union européenne (EUFOR-RCA) intervient dans un contexte de regain de violence dans le pays. Vendredi, la Coordonnatrice humanitaire de l'ONU, Claire Bourgeois, a exhorté les groupes armés qui opèrent dans la capitale Bangui à protéger les civils et à s'assurer qu'ils ont accès aux cliniques et hôpitaux de la ville.

En janvier de cette année, le Conseil de sécurité avait autorisé le déploiement de la force de l'Union européenne en soutien aux forces africaines de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) et aux forces françaises déjà déployées dans le pays.

Mi-septembre, la MISCA a procédé à un transfert d'autorité avec la nouvelle mission des Nations Unies, la MINUSCA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : l'ONU condamne les attaques contre les civils et les Casques bleus à Bangui

La Coordonnatrice humanitaire de l'ONU et Représentante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en République centrafricaine, Claire Bourgeois, a exhorté vendredi les groupes armés qui opèrent dans la capitale Bangui à protéger les civils et à s'assurer qu'ils ont accès aux cliniques et hôpitaux de la ville.