L'OMS déclare officiellement la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigéria

20 octobre 2014

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré officiellement lundi la fin de l'épidémie d'Ebola au Nigéria, trois jours après avoir fait la même annonce pour le Sénégal, mais l'épidémie continue de se propager rapidement en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Selon l'agence onusienne, le nombre total de cas confirmés d'Ebola dans l'ensemble des pays touchés s'élève actuellement à plus de 9.200 et le nombre de décès a dépassé 4.550.

Ce lundi 20 octobre, le Nigéria a dépassé les 42 jours requis avec une surveillance des nouveaux cas en place et aucun cas détecté.

« Il s'agit d'une réussite spectaculaire qui montre que le virus Ebola peut être contenu », a déclaré l'OMS dans une note d'évaluation. Selon l'agence onusienne, la manière dont le Nigéria a stoppé l'épidémie peut servir d'exemple à d'autres pays en développement qui sont inquiets de la perspective d'un cas importé Ebola et désireux d'améliorer leurs préparatifs. « De nombreux pays riches, avec des systèmes de santé remarquables, peuvent avoir quelque chose à apprendre », a souligné l'OMS.

L'agence rappelle que lorsque la confirmation en laboratoire du premier cas d'Ebola au Nigéria, à Lagos, a été annoncée le 23 juillet, cette nouvelle a profondément inquiété les spécialistes de santé publique à travers le monde.

La ville de Lagos compte environ 21 millions d'habitants, soit presque autant que les populations de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone réunies et beaucoup d'habitants de Lagos vivent dans des logements surpeuplés et insalubres.

Avec l'aide notamment de l'OMS et des Etats-Unis, les autorités ont réussi à trouver les personnes ayant été en contact avec la maladie et ont déployé de vastes ressources financières et matérielles. Des locaux d'isolement ont été immédiatement construits. Des véhicules et des téléphones mobiles, avec des programmes spécialement adaptés, ont été mis à disposition pour faciliter la traque des personnes en contact avec la maladie.

« Contrairement à la situation en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, toutes les personnes identifiées ont été contrôlées physiquement sur une base quotidienne pendant 21 jours. Les quelques personnes qui ont tenté d'échapper au système de surveillance ont toutes été suivies avec diligence, en utilisant des équipes spéciales d'intervention, et replacées sous observation médicale pour terminer la période de surveillance requise de 21 jours », s'est félicité l'OMS.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'OMS félicite le Sénégal d'avoir mis fin à la transmission du virus Ebola

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré officiellement vendredi la fin de la flambée d'Ebola au Sénégal et a félicité le pays de sa diligence à mettre un terme à la transmission du virus.