Le Conseil de sécurité condamne le meurtre d'un otage britannique par l'EIIL

4 octobre 2014

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fermement condamné vendredi soir le meurtre “lâche et odieux” d'un travailleur humanitaire britannique, Alan Henning, par l'Etat islamique d'Iraq et du Levant (EIIL).

« Ce crime est un rappel tragique des dangers croissants auxquels sont confrontés chaque jour le personnel humanitaire bénévole en Syrie. Il démontre aussi une fois de plus la brutalité de l'EIIL, qui est responsable de milliers d'abus contre les peuples syrien et iraquien », a dit le Conseil dans un communiqué de presse.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde sympathie et présenté leurs condoléances à la famille de la victime, au gouvernement du Royaume-Uni, ainsi qu'aux familles de toutes les victimes de l'EIIL.

« Les membres du Conseil de sécurité ont souligné à nouveau que l'EIIL doit être vaincue et que l'intolérance, la violence et la haine qu'il épouse doivent être éradiquées. Les membres du Conseil ont également souligné que ces actes de barbarie perpétrés par l'EIIL ne les intimident pas, mais au contraire renforcent leur détermination », ajoute le communiqué de presse.

Les membres du Conseil de sécurité ont demandé la libération immédiate et sans conditions de tous les otages retenus par l'EIIL, le Front Al-Nosra et tous les autres groupes associés à Al-Qaïda.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.