Ukraine : Ban condamne une attaque qui a coûté la vie à un employé du CICR et à des civils

3 octobre 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a exprimé jeudi soir sa consternation concernant la mort d'un travailleur humanitaire qui a été la victime de l'explosion d'un obus d'artillerie à proximité du bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans l'est de l'Ukraine. L'attaque a fait plusieurs autres victimes civiles.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par la dangereuse résurgence des combats au cours des derniers jours et par le grand nombre de victimes civiles », a dit le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Ces récents évènements tragiques illustrent la fragilité du cessez-le-feu et l'importance d'assurer un environnement stable dans le sud-est de l'Ukraine permettant aux travailleurs humanitaires de faire leur travail et de fournir une assistance à ceux qui en ont le plus besoin », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a exhorté toutes les parties prenantes à respecter leurs engagements conformément au mémorandum de Minsk qui a été conclu le 19 septembre dans la capitale biélorusse pour assurer un accord de cessez-le-feu durable.

M. Ban « a rappelé qu'il est nécessaire de renforcer les efforts politiques et diplomatiques pour soutenir la mise en œuvre de l'accord. Un retour à des affrontements directs serait désastreux pour l'Ukraine, la région et au-delà », a déclaré le porte-parole.

Le Conseil de sécurité a également condamné vendredi le meurtre de l'employé du CICR, Laurent DuPasquier, et a présenté ses condoléances à sa famille ainsi qu'au CICR, au gouvernement et au peuple de la Suisse.

Dans un communiqué de presse, les membres du Conseil ont souligné qu'il était “nécessaire de mener une enquête complète et objective sur ce décès tragique.”

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine: le PAM lance une opération pour nourrir les personnes affectées par la violence

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé vendredi le début d'une opération pour apporter une assistance alimentaire aux personnes vulnérables affectées par le conflit dans l'est de Ukraine, en organisant des distributions de nourriture à Donetsk et à Louhansk.