Iraq : au moins 1.119 Iraquiens ont été tués pendant le mois d'août, selon l'ONU

1 octobre 2014

La Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) a indiqué mercredi qu'au moins 1.119 Iraquiens, dont la majorité de civils, ont été tués pendant le mois d'août.

La mission onusienne a souligné que ce chiffre ne prend pas en compte les personnes tuées lors des opérations militaires dans la province d'Anbar, ni celles qui sont mortes de faim ou d'épuisement suite à leur déplacement.

Selon des informations reçues par la MANUI, qu'elle n'a cependant pas pu vérifier, « il y a un grand nombre de personnes qui sont mortes des effets secondaires de la violence, puisqu'elles ont été contraintes de fuir sans eau, nourriture, médicaments ou accès aux soins ».

La Mission affirme qu'au moins 854 civils et 265 membres des forces de sécurité ont été tués. Le gouvernorat de Bagdad est le plus durement affecté avec 352 morts et 983 blessés.

En outre, près de 1.600 personnes ont été blessées dans le pays lors d'attentats terroristes et de violence en août.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'Iraq demande l'aide de la communauté internationale pour neutraliser la menace de l'EIIL

Dans son discours à l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président de l'Iraq, Mohammed Fouad Massoum, s'est félicité vendredi du succès de la création d'un gouvernement d'union nationale en Iraq, qui est une réaction du peuple iraquien face au danger représenté par l'État islamique d'Iraq et du Levant (EIIL).