Soudan du Sud : le PAM et l'UNICEF ont effectué 25 missions humanitaires conjointes

30 septembre 2014

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont annoncé mardi qu'ils ont effectué leur 25e mission d'urgence commune pour apporter une assistance et des équipements d'urgence dans les régions les plus isolées et touchées par les affrontements au Soudan du Sud.

Les équipes de ces agences onusiennes ont atteint plus de 500.000 personnes, dont 100.000 enfants de moins de 5 ans, soit par avion soit par hélicoptère. La 25e mission conjointe s'est déroulée à Pathai, dans l'État de Jonglei, où environ 30.000 enfants et adultes ont besoin d'une assistance.

« Ces missions aident des personnes qui ont dû fuir pour sauver leur vie », a déclaré le Représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud, Jonathan Veitch, dans un communiqué de presse. « Elles ont tout perdu ou tout laissé derrière elles, et on peut voir leur soulagement lorsque quelqu'un les aide sans leur être hostile ».

A l'aide de transports aériens et de parachutages, le PAM a apporté une aide alimentaire et des suppléments nutritionnels tandis que l'UNICEF a fourni un soutien nutritionnel et médical de base en vaccinant les enfants contre la polio et la rougeole, et en distribuant du matériel éducatif ainsi que de l'eau et des produits d'hygiène. Les deux agences évaluent les niveaux nutritionnels et apportent un traitement, ainsi que des informations sur la nutrition. Les enfants séparés de leurs familles, ou non accompagnés, sont enregistrés pour commencer le processus de regroupement familial.

« Notre personnel déployé au Soudan du Sud, dans des conditions éprouvantes et souvent dangereuses, fait preuve d'une grande détermination à aider le peuple de ce pays en apportant de la nourriture et une assistance nutritive », a déclaré la Directrice du PAM au Soudan du Sud, Joyce Luma.

Ces équipes d'intervention rapide sont composées d'experts en alimentation, santé, nutrition, protection de l'enfance, éducation, ainsi que des spécialistes de l'accès à l'eau, assainissement et l'hygiène. Avec le soutien des experts en logistique et en télécommunications, ils apportent une aide essentielle aux communautés dans le besoin dans les trois États touchés par le conflit, dont le Jonglei, le Haut-Nil et l'Unity.

Les équipes restent dans chaque région pendant 8 à 11 jours, elles apportent leurs propres équipements comme de la nourriture, de l'eau et des tentes. Sur la base de leur évaluation des besoins de la population locale, qui peut atteindre jusqu'à 50.000 personnes par mission, les équipes demandent le transport d'assistance par avion.

Les missions peuvent prendre du retard en raison du mauvais temps qui perturbe les vols et inonde les pistes d'atterrissage. L'insécurité est un défi constant. Mais dès lors qu'une mission d'intervention rapide a atteint une zone pour mettre en place la réponse humanitaire, les ONG partenaires sont souvent en mesure de rester et de fournir une assistance continue.

Parmi les 1,8 million de Sud-Soudanais qui ont fui leur foyer en raison du conflit, plus de 1,4 million de personnes restent déplacées à l'intérieur du pays. La plupart ont trouvé refuge dans des régions isolées et difficiles à atteindre, et plus de la moitié d'entre elles sont des enfants.

En plus des 25 missions conjointes, le PAM a également effectué près de 20 missions d'intervention rapide pour apporter une aide alimentaire dans les zones isolées et difficiles à atteindre par avions, bateaux et péniches et en effectuant des parachutages. Le PAM a effectué plus de 2.000 vols aller-retour pour apporter de la nourriture depuis mars.

Avec la saison sèche qui approche, les combats pourraient regagner en force, augmentant ainsi les risques pour les populations des zones touchées par les conflits. L'UNICEF et le PAM se préparent donc à de nouvelles missions pour atteindre davantage de communautés dans le besoin et pour fournir une assistance continue dans les zones déjà atteintes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Soudan du Sud dit être engagé à rétablir la paix après une tentative manquée de coup d'État

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a affirmé samedi que suite à la tentative avortée de coup d'État qui a déclenché un conflit de plusieurs mois, son gouvernement est pleinement engagé dans les « pourparlers avec les rebelles pour refermer ce chapitre sombre de l'histoire de notre jeune nation », afin de pouvoir se consacrer au développement socio-économique.