Affectée par Ebola, la Guinée appelle à un élan solidaire pour vaincre l'épidémie

26 septembre 2014

Alors que son pays est durement touché par l'épidémie d'Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, le Président de la Guinée, Alpha Condé, a appelé vendredi du haut de la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU à un élan solidaire de la communauté internationale pour vaincre et isoler Ebola mais pas les pays affectés.

« Je voudrais rendre hommage à l'élan de solidarité qui ne cesse de se manifester à l'égard des pays affectés par l'épidémie et exprimer notre gratitude à tous les Etats et Organisations qui nous ont apporté leur aide », a dit M. Condé.

« Des besoins pressants s'imposent à nos pays pour davantage impulser notre action afin de lutter efficacement contre Ebola », a-t-il ajouté. « Ces besoins s'inscrivent dans des domaines divers comme le renforcement des infrastructures et des systèmes de santé, l'accroissement du personnel sanitaire, une assistance financière, matérielle et logistique dont le déficit inhibe nos efforts. »

« Nous devons, dans un élan solidaire, œuvrer ensemble pour vaincre et isoler Ebola mais non les pays affectés », a encore dit le Président de la Guinée.

M. Condé a souligné que « l'impact négatif de la fièvre hémorragique à virus Ebola sur l'économie nationale, s'est manifesté par le ralentissement des échanges commerciaux, la baisse de la productivité ainsi que le recul des activités dans les secteurs des transports, des investissements et du tourisme. »

Au stade actuel, la Guinée a subi une perte de près de 2,5% sur les prévisions de croissance du PIB. « Cette perte pourrait s'alourdir si des mesures idoines ne sont pas prises à temps pour endiguer l'épidémie », a-t-il souligné.

Selon le Président de la Guinée, « d'autres conséquences néfastes pèsent également sur les pays affectés, notamment la fermeture des frontières et la libre circulation des populations, la suspension des vols et la stigmatisation des ressortissants des Etats touchés par la maladie ». « L'épidémie d'Ebola nous rappelle l'impérieuse nécessité d'une approche globale pour contenir et vaincre cette terrible maladie », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ebola : le chef de l'ONU salue les mesures annoncées par les Etats-Unis

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité vivement de l'annonce faite mardi par le gouvernement des États-Unis d'une série de mesures de soutien à la lutte mondiale contre la maladie à virus Ebola qui frappe plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest.