Somalie : l'ONU salue la tenue d'une conférence de réconciliation à Kismayo

17 septembre 2014

La Représentante spéciale adjointe de l'ONU en Somalie, Fatiha Serour, a salué mercredi l'organisation d'une conférence de réconciliation dans la ville de Kismayo, en soulignant que cet évènement est une étape vers la consolidation de la paix dans la région et dans le processus de renforcement des institutions de l'État somalien.

La conférence, qui a officiellement été ouverte mardi par le Président somalien Hassan Sheikh Mohamud, a pour objectif de mettre en oeuvre les dispositions de l'accord d'Addis Abeba d'août 2013 et de la conférence de réconciliation pour la région de Jubba qui a eu lieu en novembre 2013 à Mogadiscio.

« Le peuple et les dirigeants de l'administration intérimaire de Jubba souhaitent la paix, et ce processus de réconciliation est une manifestation de cette volonté », a affirmé Mme Serour dans son discours à la conférence.

« J'exhorte les participants à faire preuve de bonne volonté et d'adopter un esprit de compromis pour permettre l'adoption de résolutions inclusives pour toutes les parties prenantes, et en particulier pour les femmes, les jeunes et les personnes âgées quel que soit leur statut social et économique, et qui puissent contribuer à consolider la paix », a-t-elle ajouté.

La Représentante spéciale adjointe a salué le gouvernement fédéral de la Somalie et le chef de l'administration intérimaire de la région de Jubba, Sheikh Ahmed Islam Madobe ainsi que les partenaires internationaux, dont l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), le Japon, l'Union européenne et la Turquie pour le soutien à l'organisation de la conférence et au processus de paix en Somalie.

« Ce processus de réconciliation est une étape importante pour établir une feuille de route pour renforcer les capacités de l'administration intérimaire de Jubba. Tout cela s'inscrit dans le processus de formation de l'État », a-t-elle ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Somalie : plus de 130.000 personnes déplacées en 2014 du fait de l'insécurité alimentaire

Plus de 130.000 personnes en Somalie ont dû quitter leurs maisons depuis le début de l'année à cause des expulsions forcées, de la sécheresse, de la guerre et du manque de moyens de subsistance, a indiqué mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).