Afghanistan : Ban appelle les deux candidats à l'élection à penser à l'avenir du pays

11 septembre 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est entretenu au téléphone mercredi, séparément, avec les deux candidats à l'élection présidentielle afghane, Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, a indiqué jeudi son porte-parole.

Lors de ses conversations, le chef de l'ONU a souligné la nécessité pour les deux candidats « de respecter leurs engagements publics et de conclure un accord sur un gouvernement d'union nationale », a dit ce porte-parole dans une note à la presse.

« Le Secrétaire général a déclaré que l'audit (des résultats du second tour de l'élection présidentielle), qui est actuellement en cours et est soutenu par les Nations Unies, a été solide, complet et compatible avec les meilleures pratiques internationales », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général a demandé aux deux candidats de penser à l'avenir de l'Afghanistan et de son peuple. Il les a rassurés sur l'unité des Nations Unies et de la communauté internationale dans leur soutien à une transition pacifique en Afghanistan. »

Ban Ki-moon a également discuté avec le Président sortant de l'Afghanistan, Hamid Karzaï. Il a lui a dit que les Nations Unies resteraient engagées dans un partenariat avec l'Afghanistan. Il a aussi souhaité que M. Karzaï continue de rester impliqué en tant qu'ancien responsable.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, se trouvait jeudi dans la capitale afghane Kaboul, où il a rencontré les deux candidats à la présidentielle.

« Je suis venu ici pour dire aux deux candidats, au nom du Secrétaire général, qu'il faut qu'ils avancent », a dit M. Feltman après ses rencontres. « Et il si nous pouvons faire quelque chose pour les aider, nous le ferons. »

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : l'ONU appelle à un accord sur un gouvernement d'union nationale

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exhorté mardi les deux candidats qui s'affrontaient au second tour de l'élection présidentielle en Afghanistan, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani Ahmadzai, de conclure un accord sur un gouvernement d'union nationale conformément à leurs engagements du 12 juillet.