Golan : les 45 Casques bleus fidjiens retenus en otages depuis 2 semaines ont été libérés

11 septembre 2014

Les Nations Unies ont annoncé jeudi que les 45 Casques bleus fidjiens qui étaient retenus en otages par un groupe armé sur le plateau du Golan depuis deux semaines ont été remis jeudi à la Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD).

« Aujourd'hui à 14h30 heure locale, les 45 Casques bleus fidjiens qui étaient détenus ont été remis à la FNUOD à la position 80 », a dit le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, Stéphane Dujarric, dans une note à la presse.

« Les 45 Casques bleus sont en bonne condition et vont se rendre au Camp Faouar pour une évaluation médicale », a-t-il ajouté.

Les Casques bleus avaient été capturés le 28 août par un groupe armé dans les environs d'Al Qunaytirah, sur le plateau du Golan.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué la libération des Casques bleus et a exprimé sa gratitude pour les efforts de toutes les personnes concernées pour obtenir cette libération.

« Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties l'impartialité des Casques bleus des Nations Unies. La FNUOD est sur le terrain pour surveiller le désengagement de l'accord de désengagement entre Israël et la Syrie. Le Secrétaire général exige que toutes les parties respectent le mandat de la FNUOD, la liberté de mouvement et la sécurité de son personnel », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Les Casques bleus de la FNUOD surveillent l'accord de désengagement de 1974 entre la Syrie et Israël après leur guerre de 1973. En juin, le Conseil de sécurité a prorogé le mandat de la mission pour six mois, jusqu'au 31 décembre 2014. Fin juillet, la FNUOD comptait 1.223 soldats de la paix originaires de six pays (Fidji, Inde, Irlande, Népal, Pays-Bas, et Philippines).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.