Soudan du Sud : l'enquête préliminaire confirme que l'hélicoptère de l'ONU a été abattu

9 septembre 2014

Les experts chargés d'effectuer une enquête préliminaire concernant le crash d'un hélicoptère de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) le 26 août ont conclu que l'appareil avait été abattu, a indiqué mardi la MINUSS dans un communiqué de presse.

L'hélicoptère MI-8 de la MINUSS s'est écrasé près de Bentiu, la capitale de l'Etat d'Unity au Soudan du Sud, tuant trois membres d'équipage russes et blessant un quatrième.

Au cours des deux semaines écoulées, la MINUSS a effectué une enquête préliminaire sur les circonstances de l'accident. En outre, une enquête technique a également commencé avec la participation d'experts des Nations Unies, de la Russie et du Soudan du Sud.

« Les experts qui ont achevé la première phase de leur enquête hier ont trouvé des preuves indiquant que l'appareil a été abattu », a souligné le communiqué de presse.

« La MINUSS a confirmé que, lors d'une conversation téléphonique avec un employé de la MINUSS à Bentiu le 17 août, Peter Gadet, le commandant des forces de l'opposition dans l'Etat d'Unity, a affirmé que l'appareil de la MINUSS était utilisé pour transporter des troupes de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) et a menacé d'abattre l'appareil », a ajouté le communiqué. « L'employé de la MINUSS a réfuté ces accusations et, pour garantir la sécurité de son appareil, la MINUSS a immédiatement commencé à fournir des informations aux forces de l'opposition ainsi qu'au SPLA sur tous ses vols à Bentiu. »

Au stade de l'enquête, la Mission des Nations Unies a jugé qu'il était prématuré pour l'instant de dire qui est responsable de cette attaque contre l'hélicoptère. Une enquête technique approfondie doit auparavant être menée pour déterminer l'origine du tir qui a abattu l'hélicoptère.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : l'ONU considère que le crash de l'un de ses hélicoptères est dû à un acte hostile

Le chef par intérim de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), Toby Lanzer, a souligné jeudi que l'ONU considère que l'hélicoptère qui s'est écrasé mardi près de la ville de Bentiu, dans l'État de l'Unity, a été la cible d'une attaque. Trois membres d'équipage ont été tués.