Ukraine : le chef de l'ONU se félicite de l'annonce d'un cessez-le-feu

5 septembre 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité vendredi que les consultations entre le Groupe de contact et des représentants des groupes armés aient abouti à un accord de cessez-le-feu en Ukraine.

« Il se félicite également que les récentes discussions entre les Présidents de l'Ukraine et de la Russie aient joué un rôle dans la percée d'aujourd'hui et encourage vivement la poursuite de ces contacts », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général souligne qu'une surveillance et une vérification crédibles et complètes sont essentielles pour la mise en œuvre réussie de l'accord de cessez-le-feu et du plan de paix. Il encourage tous ceux qui sont impliqués dans cet accord à afficher leur bonne volonté et à prendre des mesures concrètes en vue de sa mise en œuvre rapide, complète et efficace », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon appelle aussi « la communauté internationale à soutenir ces accords pour servir les intérêts d'une paix durable basée sur une solution qui conduit au plein respect de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine. La cessation des hostilités permettra en outre à l'ONU et à d'autres acteurs humanitaires de la communauté internationale de fournir une assistance humanitaire et tout autre appui nécessaire aux zones affectées. »

« Le Secrétaire général réaffirme qu'il n'y a pas de solution militaire à la crise en Ukraine. Il affirme avec force qu'il est temps de mettre fin à ce conflit dévastateur une fois pour toutes, d'arrêter l'effusion de sang et de commencer à reconstruire les communautés et les moyens de subsistance dans une Ukraine sûre, stable et souveraine. Il offre l'entier soutien de l'ONU aux efforts déployés dans ce sens, le cas échéant et à la demande des parties », a encore dit le porte-parole.

Selon la presse, le Président ukrainien, Petro Porochenko, a ordonné à son armée de cesser les hostilités dans l'est du pays à partir 18h00 heure locale, vendredi 5 septembre. Cette annonce fait suite à la signature à Minsk, un peu plus tôt, d'un « protocole préliminaire » en douze points avec les séparatistes armés en guerre contre les forces de Kiev depuis cinq mois.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : le nombre de personnes déplacées a doublé depuis le début du mois d'août – HCR

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué mardi que les combats dans l'Est de l'Ukraine, en particulier dans les régions de Donetsk, Lougansk et les villes voisines, poussent davantage de personnes à fuir et font augmenter les besoins d'aide humanitaire.