Ukraine : l'ONU préoccupée par une attaque présumée contre une colonne de déplacés

18 août 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, est profondément perturbé par les informations selon lesquelles une colonne de personnes déplacées tentant de fuir la région de Lougansk, dans l'Est de l'Ukraine, aurait été attaquée, a dit lundi son porte-parole.

Le Secrétaire général « exhorte toutes les parties à respecter les règles gouvernant le statut des personnes déplacées internes et des réfugiés et permettre le passage en toute sécurité à tous ceux qui tentent de quitter les zones d'opérations militaires », a ajouté ce porte-parole lors d'un point de presse au siège des Nations Unies à New York.

« Cet incident tragique rend d'autant plus urgent un cessez-le-feu et une solution diplomatique », a-t-il encore dit. « Dans le cadre de la poursuite de ses bons offices, le Secrétaire général a demandé au Secrétaire général adjoint (des Nations Unies aux affaires politiques), Jeffrey Feltman, de se rendre à Kiev cette semaine. »

Selon la presse, des séparatistes pro-russes ont attaqué lundi une colonne de voitures tentant de fuir la région de l'Est de l'Ukraine en proie à des affrontements. L'attaque aurait fait des dizaines de morts, selon des responsables militaires ukrainiens mais les leaders séparatistes ont affirmé qu'il n'y avait pas eu d'attaque.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : l'OMS a besoin de 14 millions de dollars pour répondre aux urgences humanitaires

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), et ses partenaires en Ukraine, ont lancé vendredi un appel de 14 millions de dollars pour répondre aux défis en matière de santé posés par l'insécurité dans l'est du pays.