Iraq : l'ONU salue la décision de Maliki de renoncer au poste de Premier ministre

15 août 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité de la décision du Premier ministre iraquien Nouri Al-Maliki de retirer sa candidature et de s'engager à soutenir Haider al-Abbadi comme candidat pour lui succéder.

« Cela permettra au processus crucial de formation d'un nouveau gouvernement de se dérouler rapidement et dans le délai prévu par la Constitution », a dit le porte-parole de M. Ban dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir. Le Secrétaire général « prend acte de la décision de M. Maliki comme une démonstration de son engagement au transfert ordonné du pouvoir dans le meilleur intérêt du pays. »

« Le Secrétaire général exhorte tous les dirigeants politiques en Iraq à profiter de cette opportunité historique pour redoubler d'efforts afin de parvenir ensemble à un consensus sur la façon de relever les nombreux défis urgents et graves auxquels est confronté leur pays », a-t-il ajouté.

« Il attend avec intérêt la formation rapide d'un gouvernement inclusif à base élargie prêt à s'attaquer immédiatement à ces questions pressantes », a encore dit le porte-parole.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, a également salué la décision de M. Maliki.

Dans un communiqué de presse, il a exhorté « tous les blocs politiques au Parlement, ainsi que le peuple d'Iraq, à travailler ensemble pour restaurer l'unité du pays et à se dresser face aux menaces posées par le terrorisme, le sectarisme et les divisions. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : le Conseil de sécurité appelle le Premier ministre à former un gouvernement dès que possible

Le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est déclaré mercredi encouragé par la décision du Président iraquien, Fouad Massoum, de nommer un nouveau Premier ministre et a encouragé ce dernier à former rapidement un gouvernement.