Le chef de l'ONU attristé par un séisme meurtrier dans le sud de la Chine

3 août 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit dimanche attristé par les pertes en vies humaines et les dégâts causés aux habitations et aux infrastructures dans le sud de la Chine à la suite d'un tremblement de terre qui a frappé Wenping, dans la province du Yunnan.

M. Ban « présente ses condoléances au gouvernement chinois et aux familles des personnes tuées, et ses plus sincères condoléances à ceux qui ont été blessés ou affectés autrement par cette catastrophe », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« L'ONU se tient prête à apporter son aide aux efforts destinés à répondre aux besoins humanitaires créés par la catastrophe et à mobiliser tout le soutien international nécessaire », a-t-il ajouté.

Selon la presse, le séisme de magnitude 6,1 a fait au moins 357 morts et plus d'un millier de blessés ainsi que d'importants dégâts matériels.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Philippines : l'ONU appelle les bailleurs de fonds à soutenir la reconstruction à Bohol après le séisme

Près de quatre mois après le séisme de magnitude 7,2 qui avait dévasté une partie de l'île de Bohol aux Philippines, la Coordinatrice humanitaire de l'ONU dans ce pays, Luiza Carvalho, a appelé jeudi les bailleurs de fonds à fournir 19 millions de dollars supplémentaires pour les efforts de reconstruction, les logements d'urgence et pour améliorer l'accès aux services de santé.