Journée de l'amitié : l'ONU appelle les peuples à surmonter les divergences

30 juillet 2014

À l'occasion de la Journée internationale de l'amitié, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souligné mercredi l'importance du dialogue et des échanges pacifiques entre les peuples afin de promouvoir la paix.

« Cette année, la Journée internationale de l'amitié est célébrée à un moment marqué par la guerre, la violence et la méfiance généralisées dans plusieurs parties du monde. Des populations qui auparavant vivaient dans l'harmonie sont à présent en conflit avec leurs voisins; des peuples condamnés à vivre ensemble se trouvent plus que jamais éloignés les uns des autres », a affirmé M. Ban dans son message pour cette Journée.

« Quelle qu'en soit la cause, et quelle que soit la puissance des forces qui nourrissent l'animosité et la violence armée, l'esprit humain est potentiellement beaucoup plus fort. Nous avons le devoir solennel de faire en sorte que cet esprit prévale », a-t-il ajouté.

Puisque nous vivons, selon le chef de l'ONU, à une époque difficile et imprévisible, il est essentiel que nous nous tendions la main pour prévenir la violence et poser les fondements à long terme d'une paix durable.

« En cette Journée internationale de l'amitié, rappelons-nous les liens qui nous unissent, indépendamment de la race, de la religion, du sexe, de l'orientation sexuelle ou des frontières, et cultivons la solidarité, en tant que membres d'une même famille humaine sur la seule planète qui est la nôtre. Œuvrons ensemble à la construction d'une amitié vraie et durable », a déclaré le Secrétaire général.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Journée internationale de l'amitié : Ban appelle à dissiper la méfiance, à la racine des conflits

A l'occasion de la Journée internationale de l'amitié, célébrée le 30 juillet, le Secrétaire général de l'ONU indique mardi que cette Journée offre une occasion idéale de dissiper les malentendus et la méfiance qui sont à la racine d'un si grand nombre de tensions et de conflits dans le monde.