RDC : l'ONU salue la nomination d'un Conseiller Spécial en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d'enfants

15 juillet 2014

La Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles en conflit, Zainab Hawa Bangura, et la Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui ont salué mardi la nomination en République démocratique du Congo (RDC) d'un Conseiller Spécial du Chef de l'Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d'enfants.

Selon les Représentantes spéciales, cette nomination par le Président Joseph Kabila de Jeannine Mabunda Lioko Mudiayi comme Conseiller Spécial du Chef de l'Etat en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement d'enfants, marque une nouvelle ère dans la lutte contre la violence sexuelle liée aux conflits et le recrutement et l'utilisation d'enfants en RDC.

« Cette nomination démontre l'engagement personnel du Président Kabila à lutter contre la violence sexuelle liée aux conflits et le recrutement et l'utilisation d'enfants en RDC », ont déclarés Mme Bangura et Zerrougui.

« Elle intervient à un moment crucial, alors que le gouvernement de la RDC fait des progrès et affirme une plus grande prise en charge de la lutte pour mettre fin à la violence sexuelle liée aux conflits et au recrutement et à l'utilisation des enfants dans ses forces armées », ont-elles ajouté.

Les Représentantes spéciales Bangura et Zerrougui offrent leur plein soutien et collaboration à la conseillère présidentielle et appellent la société civile, les fournisseurs de services, les ONG et les partenaires des Nations Unies à se rallier derrière elle pour faire en sorte que son travail soit fructueux.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Enfants et conflits armés : l'ONU signale des progrès dans certains pays

En 2013, les enfants ont été recrutés, tués et mutilés, et victimes de violences sexuelles et d'autres violations graves, dans 23 situations de conflit à travers le monde, selon le rapport annuel du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés qui a été publié mardi.