Ban Ki-moon rencontre le Président d'Israël Shimon Peres à New York

29 juin 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rencontré dimanche au siège des Nations Unies à New York le Président d'Israël, Shimon Peres, à qui il a réitéré la solidarité des Nations Unies dans l'affaire des trois adolescents israéliens enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

« J'ai déjà publié une déclaration concernant l'enlèvement des jeunes étudiants israéliens. Aucune circonstance ni aucune raison ne peuvent justifier cela. C'est totalement inacceptable et je l'ai condamné dans les termes les plus forts possibles », a dit M. Ban lors d'un point de presse à l'issue de la rencontre.

« J'exprime à nouveau ma solidarité, tout d'abord, à ces jeunes gens qui ont été kidnappés et doivent endurer des journées terribles, à leurs familles, leurs amis, et au peuple d'Israël », a-t-il ajouté. « Les Nations Unies prennent cette affaire très au sérieux et j'ai parlé au Premier Ministre Netanyahu pour lui exprimer ma solidarité. Nous ferons tout notre possible en coordination étroite avec les partenaires internationaux. »

Le Secrétaire général a également salué le Président d'Israël, qui s'apprête à prendre sa retraite, pour son dévouement à la cause de la paix au Moyen-Orient.

Ban Ki-moon a souhaité que M. Peres continue d'être présent sur la scène mondiale afin « que nous puissions travailler ensemble à réaliser la solution à deux Etats où les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre côte à côte dans la paix et la sécurité. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Israéliens enlevés : l'ONU s'inquiète de la tension accrue en Cisjordanie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exprimé vendredi son inquiétude concernant la tension accrue en Cisjordanie à la suite des opérations israéliennes pour retrouver trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin.