L'UNESCO condamne le meurtre de deux journalistes russes en Ukraine

19 juin 2014

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé jeudi le meurtre des journalistes Igor Kornelyuk et Anton Voloshin en Ukraine et a exhorté toutes les parties à respecter le statut civil des journalistes.

« Je suis profondément choquée par la mort des journalistes Igor Kornelyuk et Anton Voloshin », a déclaré la Directrice générale. « Le travail des journalistes, en particulier dans les situations de tension, est essentiel pour alimenter le débat public nécessaire à la promotion du dialogue et de la compréhension mutuelle. J'appelle toutes les parties en présence à respecter le statut civil des journalistes et à les laisser mener à bien leurs activités professionnelles dans des conditions de sécurité satisfaisantes conformément à la Convention de Genève et à ses Protocoles ».

Le journaliste de télévision Igor Kornelyuk et l'ingénieur du son Anton Voloshin, qui travaillaient pour la chaîne de télévision russe VGTRK, couvraient des affrontements de la ville de Lougansk lorsqu'ils ont été touchés par des tirs de mortier.

Le meurtre d'Igor Kornelyuk et Anton Voloshin porte à cinq le nombre des journalistes tués en Ukraine depuis janvier 2014.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ukraine : l'ONU appelle les groupes armés à déposer les armes

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a publié mercredi un nouveau rapport sur l'Ukraine qui décrit l'effondrement de l'ordre public et du respect de la loi dans les zones sous contrôle de groupes armés dans l'est du pays, avec des preuves de plus en plus nombreuses d'enlèvements, de détentions, de cas de torture et de meurtres.