En Bolivie, Ban appelle le G-77 à soutenir les efforts pour le développement durable

14 juin 2014

Lors d'une réunion samedi du Groupe des 77 (G77), qui regroupe des pays en développement, de la Chine, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, devrait exhorter les dirigeants du monde à travailler ensemble pour réduire la pauvreté et les inégalités, tout en renforçant la protection de l'environnement et la lutte contre les changements climatiques.

M. Ban est arrivé hier dans la ville bolivienne de Santa Cruz pour le Sommet du G77 qui réunit les chefs d'Etat et des représentants gouvernementaux de plus de 130 pays membres.

« Nous avons besoin d'un partenariat fort entre le G77, la Chine et le reste des États membres de l'ONU », a déclaré le chef de l'ONU dans un communiqué presse.

Le sommet de cette année a lieu au cours des mille jours d'actions accélérées pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et pendant que la communauté internationale travaille sur un agenda de développement durable pour l'après-2015. M. Ban a souligné que le nouveau programme de développement doit être fondé sur les droits humains et l'état de droit, conformément à la Charte des Nations Unies.

Le G77, qui marque son 50e anniversaire cette année, a été créé en 1964 par 77 États. Elle compte aujourd'hui plus de 130 pays, environ les deux tiers des membres des Nations Unies, et plus de 60% de la population mondiale.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle le Groupe des 77 à lutter collectivement contre la pauvreté

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Président de l'Assemblée générale de l'ONU, John Ashe, ont appelé mercredi le « Groupe des 77 et la Chine », qui réunit les pays en développement, à lutter collectivement contre la pauvreté et à atteindre les objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) d'ici l'échéance de 2015.