Nigéria : Ban condamne les récentes attaques qui ont fait des centaines de morts et de blessés

22 mai 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné jeudi les récentes attaques contre des civils au Nigéria qui ont fait des centaines de morts et de blessés, en rappelant que rien ne peut justifier de telles attaques.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes et exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement du Nigéria. Il souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés lors des attaques », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

Le 20 mai 2014, un double attentat s'est produit dans un marché de la ville de Jos dans l'Etat du Plateau, causant la mort de plus d'une centaine de personnes et des dizaines de blessés. Plus tôt ce mois, il y a eu une série d'attaques dans l'État de Borno et notamment dans la ville de Chibok, où près de 200 filles ont été enlevées de leur école par le groupe terroriste Boko Haram.

Le Secrétaire général suit de près la situation sécuritaire au Nigéria. Il a envoyé son Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, sur place du 12 au 15 mai pour voir avec le gouvernement de ce pays comment l'ONU peut soutenir les efforts pour assurer la libération des écolières enlevées et pour aider le pays à surmonter les conséquences humanitaires et des droits de l'homme de la violence.

« Le système des Nations Unies au Nigéria prépare actuellement le soutien qui sera fourni à ces filles et à leurs familles et communautés lorsqu'elles seront libérées », a déclaré le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.