Afghanistan : Ban Ki-moon attristé par des glissements de terrain meurtriers

4 mai 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est déclaré attristé par les pertes en vies humaines en Afghanistan à la suite de glissements de terrain meurtriers dans la province du Badakhshan le 2 mai.

« Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances au peuple et au gouvernement d'Afghanistan, en particulier à ceux qui ont perdu des membres de leur famille, des amis, des maisons et des moyens de subsistance dans cette catastrophe », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée samedi soir.

« Les agences des Nations Unies et leurs partenaires humanitaires soutiennent le gouvernement d'Afghanistan en fournissant une assistance à ceux qui ont été déplacés et se tiennent prêts à coordonner les efforts pour accroître la résilience des communautés menacées par des catastrophes naturelles », a-t-il ajouté.

Selon la presse, plusieurs centaines de maisons en briques de terre séchée ont été emportées vendredi par deux coulées de boue consécutives dans un village du nord-est de l'Afghanistan, faisant quelque trois cents morts.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : l'ONU se mobilise pour secourir les victimes de glissements de terrain

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Afghanistan, Mark Bowden, a exprimé vendredi sa préoccupation concernant la situation dans le district d'Argo de la province de Badakhshan en Afghanistan, où de fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain qui ont fait de nombreux morts et blessés et causé des dégâts considérables.