Ban exhorte Israéliens et Palestiniens à éviter les mesures unilatérales

1 mai 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exhorté jeudi les Palestiniens et les Israéliens à éviter toute mesure risquant d'empêcher une reprise des négociations pour arriver à un accord sur une solution à deux Etats.

« Le Secrétaire général a suivi les derniers développements concernant le processus de paix au Moyen-Orient. Il note, comme l'a montré le débat au Conseil de sécurité le 29 avril, qu'il est temps pour la communauté internationale et les parties de réfléchir aux moyens de préserver la perspective d'une solution à deux Etats », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général exhorte à la fois les Israéliens et les Palestiniens d'être prudents et d'éviter les mesures unilatérales qui réduiraient les perspectives d'une reprise des négociations et de la conclusion d'un accord », a-t-il ajouté.

« Il incombe aux parties de se convaincre mutuellement qu'elles sont des partenaires pour la paix. La communauté internationale doit aussi confirmer son engagement envers la conclusion d'un règlement de paix global. Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées à utiliser ce temps de manière constructive pour trouver un moyen d'avancer », a encore dit le porte-parole.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Processus de paix israélo-palestinien : l'inaction pourrait conduire à une crise – ONU

A l'occasion d'un débat mardi au Conseil de sécurité sur le processus de paix au Moyen-Orient, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour ce processus, Robert Serry, a encouragé les Israéliens et les Palestiniens à faire des choix difficiles, estimant que l'inaction pourrait conduire à une crise.