Ban Ki-moon inquiet de la situation au Soudan du Sud

1 avril 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a fait part de son inquiétude concernant la situation au Soudan du Sud, lors d'une rencontre bilatérale avec une délégation du gouvernement sud-soudanais mardi à Bruxelles, en marge d'un sommet Union européenne-Afrique.

La délégation sud-soudanaise était menée par Awan Guol Riak, Ministre au Bureau du Président, et Barnaba Marial Benjamin, Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans une note à la presse.

« Le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation concernant la situation au Soudan du Sud et a souligné que les Nations Unies étaient prêtes à faire tout leur possible pour assister les efforts pour mettre fin à la violence, et à promouvoir la paix et la réconciliation, ainsi que les droits de l'homme et la responsabilité », a ajouté le porte-parole. « Le Secrétaire général a souligné qu'il était très important d'éviter les incidents de harcèlement visant des employés de l'ONU. »

Le Secrétaire général a été encouragé par le message que la délégation a apporté de la capitale Juba dans lequel le gouvernement sud-soudanais réaffirme son engagement à travailler avec la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et en particulier avec sa Représentante spéciale, Hilde Johnson.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : visite des chefs du PAM et du HCR pour évaluer la crise humanitaire

La Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Ertharin Cousin, et le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, sont arrivés lundi au Soudan du Sud pour une visite conjointe de deux jours afin de rencontrer les personnes affectées par le conflit et évaluer les besoins engendrés par cette crise humanitaire.