Iraq : l'UNESCO condamne le meurtre de deux cameramen

12 mars 2014

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la sécurité des professionnels des médias en Iraq, suite au meurtre de deux cameramen le 9 mars dans la ville de Hilla à près de 100 kms au sud de la capitale Bagdad.

« Je condamne le meurtre de Muthanna Abdul Hussein et de Khaled Abed Thamer », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse. « Il est très inquiétant que tant de professionnels des médias aient été tués en Iraq ».

Les deux hommes qui travaillaient pour la chaîne de télévision Al-Iraqia, ont été tués dans un attentat suicide à un barrage routier près de la ville de Hilla dans la province de Babylone.

« Encore une fois, j'appelle les autorités à garantir que ceux qui sont responsables de la mort de journalistes soient appréhendés et traduits en justice. Il est nécessaire d'agir de façon décisive pour garantir que les médias puissent faire leur travail afin que le public soit informé », a souligné Mme Bokova, qui a condamné le meurtre de 18 journalistes en Iraq depuis le début de l'année.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : près de 300.000 civils déplacés par la violence à Anbar, selon le HCR

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) a indiqué mardi que près de 300.000 Iraquiens, soit environ 50.000 familles, ont été déplacés au cours des six dernières semaines à cause de l'insécurité dans les villes de Falloujah et Ramadi dans la province d'Anbar au centre du pays.