Nigéria : l'ONU condamne le meurtre de dizaines d'étudiants dans le nord du pays

26 février 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mercredi le meurtre brutal de dizaines d'étudiants dans une attaque la veille par des hommes armés non identifiés contre une école dans l'Etat de Yobe, au nord-est du Nigéria.

L'attaque a eu lieu contre une école du gouvernement fédéral dans la ville de Buni Yadi.

Ban Ki-moon « présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et espère que les responsables seront rapidement traduits en justice », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général est très préoccupé par la fréquence et la brutalité croissante des attaques contre des institutions éducatives dans le nord du pays. Il répète qu'aucun objectif ne justifie une telle violence », a-t-il ajouté.

Selon la presse, au moins 29 étudiants, âgés entre 16 et 18 ans, ont été tués dans cette attaque et plusieurs bâtiments incendiés. Les autorités nigérianes soupçonnent le groupe islamiste Boko Haram d'en être responsable.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU condamne des attaques meurtrières contre des villages au Nigéria

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a vivement condamné des attaques par des hommes armés dimanche contre huit villages dans le nord-est du Nigéria, qui ont fait plus de 150 morts.