Thaïlande : Ban condamne des attaques contre des manifestants

24 février 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné dimanche l'escalade de la violence qui a eu lieu au cours de la dernière semaine en Thaïlande, et en particulier les attaques contre des manifestants qui ont fait des morts, dont des enfants.

« Le Secrétaire général appelle à la fin immédiate de la violence de toute part, et il demande au gouvernement d'assurer que ceux qui sont responsables soient traduits en justice », a déclaré le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

Le chef de l'ONU a affirmé qu'il est contre-productif pour les parties prenantes de recourir à la violence dans le cadre des tentatives de résolution de différends politiques et autres disputes, et il les a exhorté à respecter les normes des droits de l'homme et l'état de droit ainsi qu'à prévenir de nouvelles attaques et s'engager dans un véritable dialogue pour mettre fin à la crise.

« Le Secrétaire général se tient prêt à fournir son assistance », a souligné le porte-parole.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Thaïlande : l'UNICEF condamne le meurtre de trois enfants dans le sud du pays

Suite au meurtre lundi soir de trois jeunes garçons dans la province de Narathiwat dans le sud de la Thaïlande, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la violence que subissent les enfants dans les régions méridionales de ce pays.