Syrie : l'UNRWA attend un feu vert pour reprendre la distribution de l'aide à Yarmouk vendredi

20 février 2014

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a indiqué jeudi qu'il attendait un feu vert pour la reprise vendredi de la livraison d'aide humanitaire aux résidents palestiniens du camp de Yarmouk, près de Damas, en Syrie.

« Il n'y a pas eu de distribution d'assistance alimentaire ou humanitaire aujourd'hui dans le camp de réfugiés de Yarmouk, ce qui est regrettable étant donné la situation désespérée dans laquelle se trouvent les civils dans ce camp », a dit Christopher Gunness, porte-parole de l'UNRWA.

Toutefois, quelques personnes très malades ont été évacuées jeudi dans le cadre d'arrangements entre les autorités et les parties concernées. L'UNRWA attend un feu vert pour reprendre la distribution de l'aide vendredi 21 février.

Selon M. Gunness, les discussions entre les parties sur la mise en oeuvre de leur accord permettant la reprise de l'aide « n'ont pas encore totalement abouti. » « L'UNRWA se tient prête à reprendre la distribution de nourriture et des autres activités humanitaires à Yarmouk », a-t-il ajouté.

Mercredi, l'UNRWA a été en mesure de livrer de la nourriture à environ 280 familles, la première livraison depuis que les combats ont forcé l'agence à suspendre ses activités dans le camp pendant onze jours.

Depuis le 18 janvier, l'UNRWA a distribué plus de 6.500 colis de denrées alimentaires et d'autres fournitures humanitaires aux civils qui résident à Yarmouk.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Syrie : l'UNRWA attend un feu vert pour reprendre la distribution d'aide à Yarmouk

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a indiqué lundi que les distributions d'aide humanitaire au camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas, en Syrie, restaient suspendues suite à des affrontements violents qui ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi.