Libye : la Mission de l'ONU s'inquiète de l'anarchie et du chaos

6 février 2014

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné jeudi la poursuite des violences en Libye, notamment un attentat à l'explosif qui a frappé une école à Benghazi, dans l'est du pays.

Selon la presse, l'attentat à l'explosif mercredi dans une école privée de Benghazi a blessé une dizaine d'écoliers.

Dans une déclaration à la presse, la Mission de l'ONU « appelle l'État et toutes les parties concernées à assumer leurs responsabilités en cherchant activement à mettre fin à la violence et empêcher le pays de sombrer dans davantage d'anarchie et de chaos ».

La MANUL exhorte toutes les forces en présence à se rassembler dans un dialogue national ouvert à tous, afin d'unir les Libyens autour des priorités et des solutions nationales aux problèmes réels auxquels ils sont confrontés.

La Mission se dit prête à fournir des conseils et de l'expertise pour faciliter le dialogue et l'accompagnement du processus politique et pour créer les conditions nécessaires à la rédaction d'une nouvelle constitution acceptable pour les Libyens.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un Mauritanien nommé comme Représentant spécial adjoint en Libye

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé jeudi la nomination du Mauritanien Ismail Ould Cheikh Ahmed comme nouveau Représentant spécial adjoint en Libye et chef adjoint de la Mission d'appui des Nations Unies dans ce pays (UNSMIL).