Amérique latine et Caraïbes : l'ONU promet son soutien à la lutte contre l'insécurité et l'inégalité

29 janvier 2014

Au Sommet de la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) à La Havane, à Cuba, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a promis le soutien de l'ONU aux efforts de la région pour s'attaquer aux défis de l'insécurité, de l'inégalité et de l'injustice.

« Au cours des vingt dernières années, l'extrême pauvreté en Amérique latine et dans les Caraïbes a été divisée par deux. Vous réglez vos différends de manière pacifique, grâce au dialogue », a dit M. Ban aux participants de ce sommet lors de son ouverture mardi.

« Bien sûr, des défis demeurent dans votre région et au-delà. L'insécurité. L'inégalité. L'injustice. Mais je vois une région déterminée à s'attaquer à ces problèmes », a-t-il ajouté. « Je promets le soutien des Nations Unies dans tous les aspects de votre programme commun. »

Le Secrétaire général a noté que la région est une des plus vulnérables aux catastrophes climatiques et il a salué les efforts de Cuba et d'autres pays pour améliorer la préparation et la réponse à ce type de catastrophes. Il a rappelé que le Pérou accueillerait en décembre la 20ème conférence sur les changements climatiques.

En marge du sommet, le Secrétaire général a rencontré le Président de Colombie, Juan Manuel Santos Calderon, avec qui il a discuté des pourparlers de paix colombiens, du conflit en Syrie et du processus de paix au Moyen-Orient. Il a également rencontré le Président d'Haïti, Michel Martelly, avec qui il a discuté des efforts pour combattre le choléra, de la situation politique et des élections et des relations entre Haïti et la République dominicaine.

Mercredi, M. Ban a quitté Cuba pour l'Allemagne où il doit rencontrer les autorités allemandes à Berlin. Il doit aussi se rendre à Munich pour une conférence sur la sécurité.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban Ki-moon en visite à Cuba pour un sommet régional

Au deuxième jour de sa visite à Cuba, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, devait prononcer mardi un discours à l'ouverture du deuxième sommet de la Communauté des États d'Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) sur les questions de paix et de sécurité, de développement durable et de droits de l'homme.