Ban rend hommage aux victimes de l'Holocauste lors d'une cérémonie à New York

18 janvier 2014

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a participé samedi à une cérémonie en hommage aux victimes de l'Holocauste dans une synagogue de New York, soulignant que chacun a un rôle à jouer dans le combat contre l'intolérance.

« L'horreur à Auschwitz a joué un rôle déterminant dans la définition des idéaux et objectifs des Nations Unies. Comme tous mes prédécesseurs, je suis déterminé à empêcher de pareilles catastrophes et graves violations des droits de l'homme », a dit M. Ban lors de cette cérémonie à la synagogue Park East.

Il a rappelé qu'il s'était rendu en novembre dernier au camp d'extermination d'Auschwitz et que rien n'aurait pu le préparer à ce qu'il a vu.

« Comme nous l'avons vu au Cambodge, au Rwanda et à Srebrenica, nous n'avons pas éliminé le poison qui a conduit au génocide. Aujourd'hui en Syrie, au Soudan du Sud et en République centrafricaine, nous voyons la violence prendre une dimension confessionnelle dangereuse. En Europe, nous observons l'augmentation des préjugés contre les migrants, les musulmans, les Roms et d'autres minorités », a-t-il dit.

« Chacun d'entre nous a un rôle à jouer dans le combat contre l'intolérance, l'incitation à la haine et la manipulation de l'identité ethnique ou religieuse que nous observons dans des conflits et campagnes politiques », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a rappelé que les Nations Unies commémoreraient le 27 janvier la Journée internationale du souvenir des victimes de l'Holocauste, qui correspond à l'anniversaire de la libération d'Auschwitz.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban appelle les Etats membres de l'ONU à dépasser les intérêts nationaux en 2014

A l'occasion d'une réunion informelle de l'Assemblée générale des Nations Unies sur les défis de l'Organisation pour l'année 2014, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé les Etats membres à dépasser les intérêts nationaux.