Soudan du Sud: la chef de la Mission de l'ONU rencontre des déplacés à Malakal

8 janvier 2014

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, Hilde Johnson, s'est rendue mercredi dans la capitale de l'Etat du Haut-Nil, Malakal, où de violents affrontements ont opposé des forces anti et pro-gouvernementales ces dernières semaines.

Mme Johnson était accompagnée du Commissaire de police de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), Fred Yiga, du Commandant adjoint de la force onusienne, le général Asit Mistry, et d'autres hauts responsables onusiens, a indiqué la Mission.

La Représentante spéciale a visité le camp de personnes déplacées qui se trouve à l'intérieur de la base de la Mission de l'ONU. La base accueille actuellement plus de 12 000 personnes qui y ont trouvé refuge pour fuir les violences.

Mme Johnson a rencontré des résidents du camp et a écouté leurs doléances en matière de services et de produits non-alimentaires, tels que des tentes.

La délégation onusienne a également visité la clinique de l'ONU et a rencontré les personnes qui y ont été admises lors des affrontements.

« Je salue votre courage et votre dévouement », a dit Mme Johnson aux employés de la Mission.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Accélération de l’exode des réfugiés du Soudan du Sud chassés par la guerre

Alors que les combats dans certaines parties du Sud-Soudan s'éternisent entre les forces gouvernementales et les rebelles malgré les pourparlers de cessez-le-feu, de plus en plus de civils fuient vers les pays voisins. Ainsi, chaque jour, quelque 2 500 personnes cherchent refuge en Ouganda, indique le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).