Somalie: un expert de l'ONU exhorte le gouvernement à finaliser la feuille de route pour les droits de l'homme

26 décembre 2013

Un expert indépendant des Nations Unies a exhorté jeudi le gouvernement somalien à finaliser et mettre en œuvre la feuille de route pour les droits de l'homme approuvée en août dernier.

Dans un communiqué de presse, l'expert indépendant sur la situation des droits de l'homme en Somalie, Shamsul Bari, rappelle que la feuille de route définit les responsabilités du gouvernement et fixe des objectifs à atteindre à court terme dans ce domaine.

« Finaliser ce document offrait la preuve d'un engagement sincère du gouvernement à reconstruire les bases et les structures mêmes des droits de l'homme en Somalie », estime-t-il.

M. Bari a appelé le nouveau Premier Ministre du pays, Abdiweli Cheikh Ahmed, et la communauté internationale, à saisir l'opportunité d'édifier une nouvelle Somalie où « l'état de droit et le respect des droits de l'homme pour tous les Somaliens serait la norme ».

La feuille de route, une initiative proposée par M. Bari aux autorités somaliennes, est axée sur les principaux thèmes des droits de l' homme, chacun ayant son propre plan d'action, qui doit être appliqué les ministères, et définit plus largement une stratégie post-transition jusqu'en 2015.

Rappelant que la feuille de route était « une occasion unique » de promouvoir les droits de l'homme en Somalie, M. Bari a informé le gouvernement qu'il consulterait les administrations régionales et les organisations de la société civile à travers le pays afin d'apporter à ce document la touche finale.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le recours accru au dialogue politique en Somalie, une raison de nourrir l'espoir, affirme le Représentant spécial

Le plus haut fonctionnaire des Nations Unies en Somalie a affirmé mardi devant le Conseil de sécurité que la manière dont les institutions somaliennes avaient répondu aux crises de ces trois derniers mois dans le pays permettait de nourrir l'espoir.