Mali : la MINUSMA appelle à la retenue et à la reprise des discussions suite à des incidents violents à Kidal

29 novembre 2013

La Mission multidimensionnelle intégrée de l'ONU pour la stabilisation de ce pays (MINUSMA) a condamné fermement vendredi les violences qui se sont déroulées hier à Kidal précédant l'arrivée de la délégation gouvernementale menée par le Premier Ministre.

« La Mission déplore le fait que des incidents sérieux aient eu lieu à l'aéroport de Kidal et ce, malgré le plan de sécurité coordonné mercredi par le gouvernement malien en coopération avec la MINUSMA et avec le soutien de la force Serval », a affirmé la MINUSMA dans un communiqué de presse.

La Mission, en coopération avec les forces françaises de l'opération Serval, a aidé à évacuer trois blessés afin qu'ils reçoivent des soins médicaux appropriés à Gao.

« La MINUSMA appelle à la retenue et encourage les parties à revenir à la table de négociation pour continuer les discussions en vue d'une solution conforme à la résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité et aux engagements, y compris en ce qui concerne les arrangements sécuritaires et les enquêtes, prévus dans l'Accord préliminaire de Ouagadougou », a indiqué la mission onusienne.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Mali: l'ONU soutient l'organisation des élections législatives du 24 novembre

Une équipe des Nations Unies prête main forte aux organismes gouvernementaux chargés d'organiser et de surveiller au Mali le déroulement sans heurts du premier tour des élections législatives du 24 novembre, a annoncé vendredi la Mission multidimensionnelle intégrée de l'ONU pour la stabilisation de ce pays (MINUSMA).