Un émissaire de l'ONU se rend aux Maldives à l'appui du processus électoral

5 novembre 2013

Le Sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Oscar Fernandez-Taranco, a annoncé mardi qu'il se rendrait aux Maldives, du 6 au 8 novembre, pour y rencontrer des responsables gouvernementaux, des représentants de la société civile et des candidats à l'élection présidentielle prévue le 9 novembre.

Le Sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Oscar Fernandez-Taranco, a annoncé mardi qu'il se rendrait aux Maldives, du 6 au 8 novembre, pour y rencontrer des responsables gouvernementaux, des représentants de la société civile et des candidats à l'élection présidentielle prévue le 9 novembre.

Cette visite fait suite à l'appel lancé par le Secrétaire général Ban Ki-moon pour l'organisation d'une nouvelle élection dès que possible afin qu'un nouveau Président puisse prendre ses fonctions le 11 novembre, conformément à la Constitution.

Les résultats de l'élection présidentielle de septembre ont été annulés par la Cour suprême et la nouvelle élection prévue pour le mois d'octobre n'a pas eu lieu.

M. Fernandez-Taranco « soulignera à tous l'importance d'organiser l'élection comme prévu et d'assurer le respect de la Constitution. Il encouragera les dirigeants politiques des Maldives et les fonctionnaires du gouvernement à s'acquitter de leurs responsabilités dans le cadre du processus démocratique », a déclaré le porte-parole de l'ONU lors d'un point de presse à New York.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La Cour suprême des Maldives sape le processus démocratique dans ce pays, dénonce Navi Pillay

Les interventions répétées de la Cour suprême dans le déroulement de l'élection présidentielle aux Maldives sape la démocratie dans ce pays, a déclaré mercredi la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme des Nations Unies, appelant les réformes de l'appareil judiciaire pour garantir la primauté du droit.