RDC : Le Conseil de sécurité condamne les attaques contre la MONUSCO

28 octobre 2013

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné lundi les attaques par les rebelles du M23 contre la Mission de l'Organisation des Nations Unies en RDC (MONUSCO) au Nord-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo, tuant un Casque bleu tanzanien.

« Les membres du Conseil de sécurité expriment leurs condoléances à la famille du Casque bleu tué, ainsi qu'au Gouvernement de la République-Unie de Tanzanie et à la MONUSCO. Ils appellent le Gouvernement de la République démocratique du Congo à effectuer promptement une enquête sur l'incident et traduire les coupables en justice », ont indiqués les membres du Conseil dans une déclaration à la presse.

Les 15 membres du Conseil ont également exprimé leurs condoléances aux proches des victimes civiles en RDC et au Rwanda où des obus ont également atterri.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur soutien à la MONUSCO et appelé toutes les parties à coopérer pleinement avec la mission.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC: Ban condamne l'assassinat d'un Casque bleu de la MONUSCO par les rebelles du M23

Le Secrétaire général a fermement condamné dimanche l'assassinat par le M23 d'un Casque bleu de l'ONU dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), réitérant l'engagement de l'Organisation à prendre « toutes les mesures nécessaires » pour protéger les civils dans le pays.