République centrafricaine: départ imminent d'une mission d'évaluation humanitaire de l'ONU

16 octobre 2013

Les chefs de plusieurs agences humanitaires des Nations Unies et d'ONG partenaires ont annoncé mercredi le départ d'une mission conjointe en République centrafricaine (RCA) pour y évaluer les besoins de la population dans ce pays touché par une crise humanitaire grave.

Les directeurs des agences suivantes se rendront en République Centrafricaine (RCA) du 17 au 19 octobre : Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Programme alimentaire mondial (PAM), Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Organisation mondiale de la Santé (OMS), Organisation internationale pour les migrations (OIM) et Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

La délégation sera chargée d'examiner les possibilités de renforcer l'appui à la réponse humanitaire actuellement apportée en RCA et de soutenir un relèvement axé sur la résilience, en coopération avec les autorités centrafricaines et les autres partenaires humanitaires. Ses membres s'entretiendront aussi des questions liées à l'accès humanitaire et à la protection des civils.

Depuis le 10 décembre 2012, le conflit en RCA a entraîné le déplacement interne de 394.000 personnes et près de 64.000 personnes ont fui vers les pays voisins. L'insécurité persistante et le mauvais état des infrastructures en RCA entravent les opérations des organisations humanitaires et l'accès aux communautés touchées par la crise.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU s'alarme d'une aggravation de la crise humanitaire en République centrafricaine

Des agences humanitaires et des représentants du système des Nations unies ont exprimé mardi leurs préoccupations devant la dégradation de la situation humanitaire en République centrafricaine (RCA), où près de 400.000 personnes ont été déplacées par les affrontements, dont environ 170.000 au cours des dernières semaines.