Ban Ki-moon condamne fermement la vague d'attentats terroristes qui endeuille l'Iraq à la veille de l'Aïd

14 octobre 2013

Le Secrétaire général a condamné lundi dans les termes les plus vigoureux la vague d'attentats à la bombe meurtriers qui secoue l'Iraq ces derniers jours.

Le Secrétaire général a condamné dans les termes les plus vigoureux la vague d'attentats à la bombe meurtriers qui secoue, une fois de plus, l'Iraq.

En pleine recrudescence, « ces attaques sont particulièrement odieuses, alors que les Iraquiens tendent la main aux nécessiteux et aux personnes souffrantes à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Adha », déplore Ban Ki-moon dans une déclaration rendue publique par son porte-parole.

Les attaques commises ces derniers jours auraient fait des dizaines de morts et de blessés, parmi lesquels des écoliers.

Le Secrétaire général réitère son appel aux dirigeants iraquiens afin qu'ils œuvrent à l'unité politique du pays et empêchent l'Iraq de sombrer dans le gouffre des violences interconfessionnelles.

Les Nations Unies, notamment la Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI), continueront d'apporter leur soutien au gouvernement et au peuple de l'Iraq « afin de bâtir un pays en paix, démocratique et prospère », assure le Secrétaire général.

Rien qu'au cours du mois dernier, près de 1.000 Iraquiens ont été tués et plus de 2.000 autres blessés dans des actes de terrorisme et de violence, selon la MANUI.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le mois de juillet a été le plus meurtrier en Iraq avec plus de 1.000 tués, indique la MANUI

1.057 Iraquiens ont été tués et 2.326 blessés dans des attaques terroristes et des actes de violence au mois de juillet, selon un décompte établi par les Nations Unies et rendu public jeudi.