Le Conseil de sécurité condamne fermement l'attaque contre l'ambassade de Russie en Libye

4 octobre 2013

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a fermement condamné l'attaque de mercredi contre l'ambassade de Russie à Tripoli, en Libye, qui a gravement endommagé ses locaux.

Dans un communiqué rendu public vendredi, les membres du Conseil ont exprimé leur profonde préoccupation face à cette attaque et ont souligné la nécessité de traduire les auteurs en justice.

« De tels actes sont injustifiables, quelles que soient les motivations et l'identité de leurs auteurs », a indiqué le Conseil dans son communiqué.

Le Ministère des affaires étrangères russe aurait évacué jeudi son ambassade, après que des hommes armés ont pris d'assaut les locaux le jour précédent.

Le Conseil des 15 membres a appelé les autorités libyennes à protéger les biens et le personnel diplomatiques et consulaires et à respecter pleinement leurs obligations internationales à cet égard.

Le Conseil a également rappelé le principe fondamental de l'inviolabilité des locaux diplomatiques et consulaires, ainsi que les obligations des gouvernements hôtes de prendre les mesures appropriées pour protéger les locaux diplomatiques et consulaires contre toute intrusion ou dommage, et d'empêcher toute attaque contre les locaux diplomatiques et les agents et officiers consulaires.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un rapport de l'ONU demande aux autorités libyennes de mettre fin à la torture de détenus

Des mesures rapides doivent être prises afin de placer les prisonniers des brigades armées sous le contrôle effectif de l'État libyen et de renforcer le système judiciaire dans ce pays, conclut un rapport des Nations Unies, rendu public mardi à Genève, sur la torture et les mauvais traitements infligés aux détenus en Libye.