Somalie : un expert de l'ONU salue l'adoption d'une feuille de route sur les droits de l'homme

3 septembre 2013

Un expert indépendant des Nations Unies a salué aujourd'hui l'approbation par la Somalie d'une « feuille de route » pour aider à promouvoir et protéger les droits de l'homme dans le pays, tout en exhortant le gouvernement à consulter davantage la société civile et les administrations régionales avant que le document ne soit finalisé.

« Je me réjouis de l'adoption de la feuille de route sur les droits de l'homme post-transition, une étape très positive pour la Somalie, mais à moins d'une appropriation par toutes les parties concernées, sa mise en œuvre sera très difficile », a prévenu l'expert indépendant de l'ONU sur la situation des droits de l'homme en Somalie, Shamsul Bari.

Lors d'une session spéciale du Conseil des ministres le mois dernier convoquée à l'initiative du Premier ministre, Abdi Farash Shirdon, le gouvernement a adopté un plan de deux ans visant à renforcer son bilan en matière de droits de l'homme.

Au cours de cette session, il a également été décidé de créer un ministère des droits de l'homme tandis que le 27 août a été proclamé Journée nationale des droits humains en Somalie.

Depuis 199, cette nation troublée de la Corne de l'Afrique est déchirée par des affrontements entre factions rivales. Toutefois, la Somalie a récemment fait des progrès notables vers la stabilité. En 2011, les insurgés islamistes d'Al-Shabaab se sont retirés de Mogadiscio et, l'an dernier, de nouvelles institutions gouvernementales ont été établies, après la fin d'une période de transition, préambule à la mise en place d'un gouvernement permanent, élu démocratiquement.

M. Bari, qui a effectué sa onzième visite de terrain en Somalie du 26 au 29 août, a rencontré Mogadiscio des responsables gouvernementaux, ainsi que des représentants d'organisations non gouvernementales et des médias.

Lors de la visite, il s'est également rendu à Garoowe, au Puntland, où il a rencontré des représentants du gouvernement et de la société civile. L'expert indépendant présentera son prochain rapport au Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève le 24 septembre prochain.

Il participera également à une réunion de haut niveau pour discuter de la façon de garantir un maximum d'efficacité de l'assistance technique et autre à la Somalie , ainsi que d'assurer la mise en œuvre de la Feuille de route sur les droits de l'homme aux niveaux national et sous-national dans le pays.

Les experts indépendants ou rapporteurs spéciaux sont nommés par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU afin d'examiner et de faire rapport, à titre bénévole, sur des questions spécifiques en matière de droits de l'homme.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre du journaliste somalien Ahmed Sharif

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a dénoncé jeudi le meurtre du journaliste de radio, Ahmed Sharif, tué par balle à Mogadiscio le 16 août.